Qu'est ce que le coaching de couple? Apprendre à mieux communiquer entre vous - Vous soutenir et vous aider à passer et utiliser la crise

Malka Berneron: conseillère conjugale  - Thérapies de couple
Accueil  l  CONTACT  l  PLANNING des CONSULTATIONS  l  PRENDRE RENDEZ-VOUS  - TARIFS  l  COACHING RENCONTRES  l  PROGRAMMES D'URGENCE







Ateliers online pour le couple


Lire - Voir - Écouter


Annonces






 

 
Les 7 points que nous allons développer en coaching de couple


Améliorer la relation de couple est un travail qui doit s'appliquer à plusieurs niveaux
Le travail que je me propose de faire avec vous va s'articuler autour de 7 points


1. Apprendre à décrire une situation

Puisque votre but est d'améliorer la relation de couple, il faut commencer par expliquer ce qu'il vous arrive, et donc décrire les faits; ce qui signifie décrire la situation, donner des informations. Nous différencierons ce qu'il se passe, de ce que vous croyez qu'il se passe, entre ce que vous ressentez, vos émotions, et ce qu'il se passe vraiment.
Ainsi, trouver une solution à "je déteste ma belle mère" n'a rien à voir avec "comment faire pour que mon mari passe plus de temps avec moi et les enfants"

Chacun d'entre vous décrira la situation à tour de rôle.


Exemple

Pour illustrer le travail sur la communication, je vous propose de suivre tout au long de la présentation de notre programme de coaching, la relation entre Sarah et Norbert, dont le couple se déchire en raison de la place prise par la belle famille. (*)

Sarah: "mon mari se fiche royalement de moi, c'est absolument insupportable, s'il m'aimait vraiment il arrêterait tout cela, il n'y en a que pour sa famille qu'il voit tout le temps; ils prennent tellement de place qu'il rate toutes les sorties que nous nous étions promis de faire ensemble"

Norbert: "Nous sommes venu en conseil conjugal parce que ma femme ne supporte pas que je passe du temps avec mes parents: mais ma mère est malade et mon père n'arrive pas assurer seul, ils ont besoin de moi, en plus, mon frère habite en Suisse et ne peut pas s'en occuper.



2. Apprendre à reformuler ce qui a été dit: le Feed back

Cet exercice est de loin le plus difficile et le plus capital (en effet: comment résoudre un problème si l'on ne parle pas de la même chose). Une fois que chacun à décrit la situation, je vous enseigne la technique du feed back. Elle se décompose en 3 parties:

a) Se concentrer sur les mots (porter son attention sur les mots, et ne penser à rien d'autre)
b) Les répéter exactement, afin de les faire résonner en vous (nous expliquerons ce que cela veut dire concrètement)
c) Se demander ce qu'il (elle) ressent. Essayer de décrire quelles étaient les émotions de votre conjoint quand il a décrit la problématique de votre couple (*)


Sarah et Norbert essaient la technique du feed back

- Sarah: Norbert à dit que je me fous de ses parents et que c'est comme ça, je dois m'y faire: il a décidé qu'il irait chez eux quand il veut et c'est tout, y a rien à ajouter.
- Coach: à ce stade de l'entretien, Norbert a dit que ses parents ont besoin de lui et qu'il est seul à s'en occuper.

- Norbert: Sarah à dit que je donne tout pour mes parents; elle trouve aussi que je ne l'aime pas.
- Coach: Norbert ne relève pas le besoin de sécurité de Sarah, de réconfort et de mots tendres et que Sarah a aussi besoin que le temps du couple soit respecté.


Se concentrer sur les mots exacts

- Sarah: il n'y a que ses parents qui comptent vraiment, il ne sait faire de réels efforts que pour eux.
- Coach: non, Norbert à dit exactement "mon père n'arrive pas assurer seul, ils ont besoin de moi".
Dire qu'il n'y a "que ses parents qui comptent", c'est une appréciation, une croyance, une interprétation, ce n'est pas ce que Norbert dit. Or ici, il s'agit de relever les mots exacts.


Redire les choses en tenant compte de ce que l'autre peut ressentir

- Norbert: Sarah a dit que je ne faisais pas assez attention à elle.
- Coach: Ici, Sarah a la confirmation que Norbert a vraiment compris de quoi elle parle, qu'il cible bien le sujet du débat.

- Sarah: Norbert n'arrive pas à s'occuper de mes besoins et de ceux de ses parents à la fois.
- Coach: oui, Norbert est centré sur son désir d'aider ses parents. Mais il a aussi compris qu'il y a un manque chez sa femme. Il parle des 2.



3. Apprendre à écouter

Écouter avec attention, reformuler ce que l'autre à dit, ne suffit cependant pas: il faut travailler vos pensées et vos émotions, apprendre à modifier votre champs de vision, développer votre imagination.

a) Écouter vraiment

Partez du principe que vous ne savez pas forcément ce que l'autre va dire: écouter votre conjoint comme si c'était la première fois, à chaque fois! Écoutez...
- sans vouloir prendre sa place (je vais appeler ton patron et lui dire ce que je pense de lui)
- sans intention de lui faire parler d'autre chose que de ce qu'il est en train de vous dire (mais ton travail te donne pleine satisfaction lui au moins)
- sans vouloir rechercher une solution (il faut que tu partes, il te ne mérite vraiment pas)


b) Regarder et ressentir ce qu'il voit et ressent, sans intervenir

- sans s'approprier ses émotions (ha oui je comprends, c'est comme moi...)
- sans fusionner (je serai toujours là moi, moi je ressens ce que tu dis, cela me touche tellement)
- sans rechercher de solution (la tristesse c'est comme les calories, il faut lutter contre)
- sans donner une appréciation, encore moins une note (c'est nul ce que tu dis)
- sans jouer le psy : juste comprendre l'autre. (c'est sans doute à cause de ta mère qui t'aimait mal)

c) Regarder et ressentir ce qu'il voit et ressent sans vous éloigner de lui

Parfois vous réussirez à vraiment être à l'écoute, mais vous aurez le réflexe de vous éloigner de votre conjoint afin de vous protéger, parce que ses émotions vous envahissent ou qu'elles viennent peut être réveiller en vous des douleurs anciennes. Or, il est très important de savoir écouter tout en restant proche l'un de l'autre. Pour cela, il est capital de développer l'empathie.

Qu'est ce que l'empathie?
"Art de percevoir le sentiment qui a été exprimé plutôt que d’apporter son attention au seul contenu intellectuel de ce qui est dit", "s’approcher assez près pour être dans son univers" , "Même une tentative maladroite et tâtonnante pour saisir ce qu'il veut dire est une aide". (Carl ROGERS)

Quelle est la différence entre reformuler et être empathique?
La reformulation est un acte, l'empathie est un état de vigilance; elle est aussi du domaine des émotions créées par la relation qui s'installe pendant que vous écoutez.

Être empathique

- Norbert: Sarah semble triste et je la sens loin de moi, je crois qu'elle a besoin que je sois plus démonstratif
que je lui dise et lui prouve plus souvent et mieux mon amour pour elle.

- Coach: Ici, Sarah se sens comprise par Norbert, elle ressent qu'il a la volonté de la rejoindre. Norbert crée un lien avec elle grâce à l'empathie, ce qui aide le couple à e créer une intimité.



4. Apprendre à vous connaître vous-même

Pour bien communiquer, il vous faut tout d'abord être certain de ce que vous ressentez, savoir ce qu'il se passe en vous, reconnaître vos désirs et vos besoins (et faire la différence entre les 2). Ensuite, il faut distinguer entre ce qui est de l'ordre de la pensée, de l'action, et de l'ordre de l'émotion.

Sarah : Tu ne me dis jamais (ce sont des faits) que tu m'aimes (j'ai besoin d'être aimé et de me l'entendre dire). Je suis souvent triste (c'est une émotion, un ressenti) et j'ai le sentiment que tu ne tiens pas vraiment à moi (j'ai besoin d'être rassurée).

Norbert: Mais enfin Sarah, je t'achète des fleurs tous les dimanches! (ce sont des faits). Tu dis n'importe quoi (jugement), tu prends tout mal, tu comprends rien (c'est une émotion).


Expliquez vos valeurs, ce qui est indispensable pour vous, ce que vous ne pouvez pas accepter sans vous faire mal ou sans vous dévaloriser à vos propres yeux. Définissez vos projets et vos priorités

Norbert: J'ai besoin que tu tiennes compte de mes choix (besoin), et je désir que tu cesses de dire du mal de mes parents et que tu me harcèles sans cesse (désirs); je me sens sous pression et je n'ose plus te dire ce que je ressens (fait part de ses émotions).
Je ne suis pas d'accord pour cesser de les voir, je ne peux accepter ta demande (donner des limites). Mais je suis OK pour placer notre couple dans mes priorités de vie, et j'ai moi aussi besoin que nous décidions ensemble de nos rendez vous de couple et désir d'intimité (projets).



5. Apprendre à vous exprimer

- Mettre en mots ce que vous voulez dire.
- Prendre conscience des doubles messages que vous véhiculez dans une conversation
- Vérifier que ce que vous dites reflète bien votre pensée

- Message tronqué: tu te fiches pas mal de me mentir et de rater tous nos rendez vous, tu es vraiment un lâche: à moi tu sais me dire non, à tes parents jamais!
- Comment formuler un "message vrai" : j'ai de la peine et de la colère de voir que tu entends les besoins de tes parents, et non les mien, et je me demande si je suis aussi importante qu'eux à tes yeux.

- Message tronqué: on voit que tu n'as aucune chaleur humaine, tu ne sais pas ce que c'est d'avoir des parents aimants, on le voit bien
- Comment formuler un "message vrai" : je suis triste de voir que tu ne te sens pas aimé, mais je trouve injuste que tu ne vois pas que mes parents ont vraiment besoin d'aide dans la semaine.



6. Formuler des projets, prendre des résolutions, s'engager vraiment

Évaluer l'investissement que vous êtes prêt à faire pour sauver votre couple, en terme d'efforts (suis je prêt à changer, à faire des concessions), de temps (combien de temps vais je passer à m'occuper de mon couple) et d'argent (que suis je prêt a dépenser pour que mon couple aille mieux et pour me faire aider le cas échéant par un professionnel du couple).

Faites des projets. Une fois que vous avez compris ce que votre conjoint recherche et que vous lui avez expliqué vos besoins, il convient de faire des projets et de se donner des buts à atteindre.

Norbert: je prends l'engagement de cesser de mettre Sarah en insécurité affective, et je vais veiller à lui montrer mes sentiments régulièrement et à passer du temps de qualité avec elle, à crée plus d'intimité entre nous.

Sarah: Je décide de cesser de surveiller Norbert. Je lui propose que nous prenions un moment pour parler du temps passé avec ses parents, puis je ferai attention à ne pas y revenir. Je vais essayer de me rappeler aussi qu'il peut et aimer ses parents, et me chérir. Je vais tacher de me rappeler plus souvent ce qu'il me donne et réfléchir à améliorer l'ambiance à la maison.



7. Décrire un cadre à vos projets

- quand commencez vous?
- combien de fois par semaine cela sera-t- il réalisé?
- combien de temps cela doit il durer?


Norbert: dès ce soir, je passe chez mes parents évaluer avec eux l'aide dont ils ont besoin, puis j'appellerai mon frère en Suisse afin de lui demander de prendre en charge mes parents selon ses possibilités, je leur dirai aussi que le ne passerai plus tous les week end, mais je garderais le mardi soir pour faire leurs courses.
Je vais m'organiser à garder une soirée de libre par semaine pour que nous sortions ensemble, même si ce n'est que 2 heures.

Sarah: je prend la décision de prendre conscience de mes besoins d'affection et d'intimité et de les dire à Norbert. Je vais m'efforcer immédiatement de cesser de lui en vouloir avant de lui avoir dit exactement ce que j'attends de lui. Je vais trouver une activité qui pourra combler mon besoin de ne pas rester tout le temps à la maison, je vais profiter des moments ou Norbert se trouve chez ses parents pour... moi aussi allez voir les miens :)